Les Secrets de la Septième Mer

Eisen

(l’Allemagne)

lundi 15 décembre 2008, par Téphan

Les Drachen, créatures les plus sacrées du folklore et de la mythologie représentent le mieux l’âme des personnages d’Eisen. Ce sont des gens d’une indomptable volonté et d’un courage incroyable. Comme les Castillans, ils ne possèdent pas d’héritage magique, mais leurs armures en dracheneisen (« Fer de dragon ») est toute la magie dont ils ont besoin ; même le tir d’une arme à feu ne peut pénétrer une cuirasse faite d’acier d’Eisen. Ceci, couplé avec les meilleures écoles militaires de Théah, a fait d’Eisen la plus grande force militaire du monde connu. Cependant, les princes de fer ont connu des jours meilleurs. Ils ne sont à présent pas beaucoup plus qu’un testament vivant du coût de la plus longue et sanglante guerre de Théah. La nation d’Eisen est maintenant divisée en baronnies indépendantes, toutes luttant pour la plus précieuse parcelle de boue ravagée par la guerre. N’importe quelle autre nation aurait sombré dans le désespoir aux vues de leur entourage. Mais il n’y a pas de mot dans le langage d’Eisen pour « abandon ». La plupart des nobles ont laissé leur terre dévastée en quête de fortune étrangère, faisant de l’ancienne grande force militaire d’Eisen une puissante force mercenaire. La plus riche des cités rivière d’Eisen - Freiburg – est aussi devenue mercenaire, déclarant à tout un chacun qu’aucune question ne serait posée aux arrivants. Cependant, certains nobles d’Eisen n’ont pas abandonné leurs rêves de guerre, et loin derrière leur frontières, les Eisenfürsten (Princes de fer) reconstruisent doucement leur forces. Un jour, lorsque Eisen cherchera après un dirigeant unique, l’un d’entre eux sera là pour reprendre le flambeau.


SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0